Comment j’ai ré-enchanté ma vie professionnelle ! – 1

Billets du management, Sujets chauds, Traverser les moments clés : novembre 2017

comment j'ai ré-enchanté ma vie professionnelle

 

 

 

 

 

 

 

Depuis plus de 5 ans pour la majeure partie d’entre vous, vous recevez, tous les mois, mes billets du management. Nous échangeons et partageons autour des thèmes abordés. Vous l’avez peut-être senti, je m’en suis ouverte à certain(e)s : mon année 2017 fut une année de grand changement. J’ai ré-inventé puis ré-enchanté ma vie professionnelle en créant La Débloqueuse.

 Nous sommes, vous et moi, tous concernés par le changement dans nos vies professionnelles. Changements qui dépendent de nous et/ou de notre environnement. C’est ce qui m’amène à vous partager, en 2 épisodes d’ici la fin de l’année, le feuilleton de mon évolution. Mon but est que vous y trouviez de l’inspiration, des clés, des repères pour vous et vos équipes et, peut-être,… osiez,  dans votre vie professionnelle, vous ré-inventer avec plaisir, si c’est nécessaire.

 Dans ce 1er épisode nous allons voir comment passer du manque d’envie, de l’inconfort professionnel à une énergie qui revient pour réveiller votre vie professionnelle.

Épisode 1 : Votre envie vous quitte… puis revient !

 Et oui ! Depuis quelques temps, l’envie me quitte peu à peu, et comme dit Johnny, « le plaisir aussi !».

 La panoplie des émotions négatives prend le dessus

Je traverse toute la panoplie des émotions et des sensations négatives que chacun(e) rencontre dans sa vie professionnelle quand il/elle n’est pas – ou plus – en adéquation avec son environnement. Difficile à ce stade de trouver une explication satisfaisante.

Mutation intérieure et transformations extérieures sont souvent mêlées ce qui complexifie l’analyse et demande du temps de décantation.

J’apprécie mes clients et mes missions mais quelque chose ne vibre plus. J’écris des articles sur le blog d’Amvoilure – j’adore écrire – ils sont lus mais pas suffisamment et n’amènent pas de nouveaux prospects.

Du temps et de l’énergie déployés pour un résultat faible contribuent aussi à la démotivation.

Changer quelque chose, mais quoi ?

Pour mon entourage et mes divers partenaires (ceux avec qui je travaille depuis plusieurs années déjà), je suis dans ma voie, ma vocation d’accompagnement, je traverse une mauvaise passe qui ne va pas durer, j’en ai surmonté d’autres. Leur confiance me touche, me fait du bien. Pourtant, je suis toujours insatisfaite, je me sens bloquée, je n’ai pas de réponse c’est très inconfortable.

La réponse dépend de la façon dont on pose la question. Si la question n’est pas posée (ou mal posée) les réponses seront inadéquates et n’ouvriront aucune nouvelle porte.

Accueillir et accepter sincèrement l’inconfort

Pas de possibilité de s’échapper, pas d’issue, pas de baguette magique, pas de fée clochette hélas… ! Une seule solution : continuer à chercher. Ce qui signifie concrètement que cet inconfort va durer encore un moment tant que je n’ai pas trouvé de réponse.

Devant une telle évidence, le meilleur choix à faire c’est d’accueillir et d’accepter sincèrement cet inconfort.

Cette décision a un effet immédiat : il le diminue. L’objectif évolue. Ce n’est plus diminuer l’inconfort mais chercher des réponses à mes questions professionnelles. Tout de suite, c’est plus dynamique !

Ça s’en va et ça revient !

La carte de vœux 2017 créée par un de mes partenaires, Laurent Joyeux, est diffusée sur LinkedIn. Elle obtient un grand succès, plus de 1000 vues, c’est une première pour mes publications ! Ces résultats me permettent de vérifier ce que j’entends par ailleurs :

Le web a d’autres modes de pénétration et de diffusion. C’est extrêmement rapide et exponentiel quand le message touche sa cible.

Mi-janvier j’anime un atelier sur « Réussir sa relation d’associés ». L’un des participants vient me voir en me disant : « votre site ne permet pas de s’inscrire à votre blog c’est dommage car il est peu lu, j’imagine. Vos articles sont intéressants. Vous devriez faire des vidéos, vous passeriez bien vous êtes très vivante et concrète. Connaissez-vous les infopreneurs, les webentrepreneurs ? Je vous envoie des liens. ». Merci Alexandre !

Le web encore le web… L’avenir semble tourner autour du web.

Serait-ce dans cette direction que je trouverai des réponses à mes questions mal posées ?

A l’idée de découvrir un nouveau territoire, des process différents, des acteurs inconnus je ressens comme un frémissement de joie ! Serait-ce un indicateur émotionnel positif de la motivation qui revient ? Est-ce que ma vibration intérieure se réveille ?

Sortir pour se renouveler

J’ai besoin d’en savoir plus que ce que je vois sur le Net. Je m’inscris au WED17 (Web Entrepreneurs Day 2017) sorte de TEDx avec 17 intervenants et un public très mélangé. J’y retrouve une simplicité, de la décontraction, un professionnalisme qui ne se prend pas au sérieux et d’autres approches marketing, le webmarketing. Des témoignages d’entrepreneurs passionnés, qui avec les hauts et les bas restent toujours engagés, dynamiques, persévérants.

Des personnes qui se posent en entrepreneurs de leur vie professionnelle et personnelle.

Cela me fait du bien et m’ouvre d’autres possibles… « Élargissez vos possibles », tiens cela me rappelle quelque chose. J’expérimente la promesse que je fais à mes clients !

S’appuyer sur ceux qui comprennent où vous voulez aller

J’informe mon partenaire « communication web », Laurent P., de ma volonté de « pivoter* » et que j’ai besoin de lui. Nous travaillons ensemble depuis 2012, nous nous connaissons bien. Il m’a rendue autonome dans la gestion quotidienne de mon site. Son épouse, Séverine, rédactrice freelance, est prête aussi à m’accompagner dans ce pivot. C’est important car elle relit mes articles et me challenge.

Leur accord est décisif, il me conforte dans ma nouvelle direction. Je connais leur engagement professionnel et leur regard bienveillant. Tout est à construire, à découvrir, à apprendre. Je retrouve l’envie ! Je mets tout en œuvre pour arriver à mon objectif même si ses contours sont encore flous en me donnant les moyens de réussir. Je m’inscris à des formations de Webmarketing et me fais accompagner. Je veux découvrir le futur.

Avoir un état d’esprit tourné vers l’avenir et être sûr(e) de sa réussite,

Tout est en place pour construire le futur avec envie  : une équipe projet solide, des formations, un accompagnement individuel et un nouveau réseau relationnel.

*Pivot : repositionnement des activités de l’entreprise, changement de business model. Mot utilisé fréquemment dans les start-ups et le digital.

La semaine prochaine vous recevrez le 2ème épisode de cette aventure de ré-enchantement de ma vie professionnelle : « C’est parti… au travail ! »

 

Publié par Marie-Laure VOISARD en novembre 2017 dans Billets du management, Sujets chauds, Traverser les moments clés

Vous avez aimé... partagez :

Partager sur Tweeter
Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin
Partager sur Scoop it!

2 commentaires : “Comment j’ai ré-enchanté ma vie professionnelle ! – 1”

  1. marina kolesnikoff

    29 novembre 2017

    je sens poindre à la lecture de ce billet le début du début de l’acceptation de l’inconfort…. ! Merci Marie-Laure
    Marina K

  2. Marie-Laure Voisard

    29 novembre 2017

    Quelle bonne nouvelle Marina, il va diminuer pour laisser de l’énergie à autre chose !

Laisser un commentaire