Comment j’ai ré-enchanté ma vie professionnelle ! – 2

Billets du management, Sujets chauds, Traverser les moments clés : décembre 2017

comment j'ai réenchanté ma vie professionelle - 2Comme je l’ai expliqué dans l’introduction de l’épisode 1 de Comment j’ai ré-enchanté ma vie professionnelle ! – 1 l’année 2017 fut une année de grand changement. Elle a débuté par un inconfort avant de retrouver une vibration, un début de motivation. Si j’ai choisi de partager cette aventure personnelle, c’est parce que j’ai pensé que vous y trouveriez peut-être de l’inspiration, des clés, des repères pour vous ou vos équipes… Les vies professionnelles sont plus mouvementées de nos jours.

Dans ce 2ème et dernier épisode nous verrons comment les premières actions aident à oser tracer sa route et comment conserver sa détermination et sa persévérance pour aller jusqu’au bout du réveil de sa vie professionnelle.

Épisode 2 : C’est parti… au travail !

Poser sa première action rapidement

Devant cet afflux d’énergie nouvelle provoqué par ma réaction de réenchanter ma vie professionnelle, je crée un nouveau nom commercial pour porter ce pivot. Fin mars, La Débloqueuse devient une évidence. « Vous m’avez débloqué(e) ! » me disent mes clients. Et puis dans débloqueuse il y a aussi « pas sérieuse », un peu « déconneuse » et cela me plait bien.

Je teste le nom « Débloqueuse » dans des réunions réseaux ou des rendez-vous clients : très bon accueil.

Cela me démarque du nom coach qui n’accroche plus l’intérêt. Tout le monde croit savoir ce qu’est un coach. Or commencer un contact avec un prospect qui croit savoir ce que vous faites, vous empêche de construire une relation car il ne vous écoute pas : il sait et vous a rangé(e) dans une case.

Une fois que vous avez trouvé votre direction, poser sa première action rapidement met dans la réalité et nourrit la créativité, car plus question de s’arrêter.

Comprendre ce qui se joue pour soi dans ces changements

Débutent alors 7 mois de travail intense autour de la reconstruction d’offre, d’identité, de positionnement et d’apprentissage dans plusieurs domaines techniques (webmarketing, vidéos, automatisation des mécanismes de vente, communication sur les réseaux sociaux etc …). Un travail d’engendrement, de réappropriation !

C’est excitant, passionnant, fatiguant et parfois obsédant. Pas facile pour l’entourage proche ! Je retrouve l’énergie de la conduite de projet avec de grands moments d’enthousiasme et d’autres de découragement ou de doute devant la tâche à accomplir.

Les « yoyo » énergétiques font partie du chemin de construction, ils sont même nécessaires pour s’ajuster et rester dans la réalité.

Les nouveaux processus de webmarketing me choquent. Je me heurte à mes croyances que je confonds avec mes valeurs. La théorie vient à mon aide sous les traits des principes du constructivisme :

Il n’y a donc pas une construction de la réalité juste et une autre fausse. Il n’y en a pas une qui soit meilleure qu’une autre. Il y a simplement des constructions qui marchent et d’autres qui ne marchent pas selon l’objectif que l’on se fixe, (…)
Extrait du site de l’association Paradoxes
à laquelle j’appartiens

Je « capte » que je suis en train de vivre un changement de paradigme. Ayant trouvé le sens de ce qui me perturbe, je désapprends, puis continue à me reconfigurer et évoluer sans me limiter.

Je m’inscris à une formation et je choisis un coach pour m’accompagner dans mon offre.

Privilégier les relations positives

Depuis le WED17, je participe à de nouveaux réseaux dans lesquels je me présente en transition, en train de pivoter. Je ne suis pas assez claire sur mon nouveau positionnement et mes nouvelles offres, je me cherche encore je le sens bien.

On ne tire pas sur les queues des radis pour les faire pousser.

Savoir attendre quand ça ne vient pas !

Je fais beaucoup de veille sur les réseaux sociaux pour comprendre les techniques mises en œuvre. L’intérêt de ces nouveaux réseaux c’est que je rencontre des personnes qui vivent ou ont vécu des expériences semblables à la mienne. Je ne me sens pas seule devant toutes ces nouvelles techniques du WEB à ingurgiter. Je découvre un autre état d’esprit : l’imperfection favorise l’action.

Agir d’abord, améliorer ensuite.

De plus, l’avenir est aux influenceurs !

Chacun s’inspire des uns et des autres : tout est ouvert. Il n’est pas question de garder pour soi, de ne pas partager.

Je prends mes distances avec les environnements qui me démoralisent, les donneurs de conseils qui n’agissent pas mais qui « savent pour vous » ou ceux qui vous disent d’abord « ce qui ne va pas » sans vous féliciter pour ce que vous avez réalisé ! Dans différentes Masterclass et autres Networking je reçois beaucoup d’encouragements, de bienveillance, de félicitations et cela m’aide à maintenir mon énergie pour améliorer ce qui doit l’être.

Se fixer des dates butoir et changer si la progression stagne

En mai Laurent P. a créé le logo de « La débloqueuse », la charte graphique du nouveau site et les premières cartes de visites. Le projet se concrétise comme cela fait du bien. Mais tout est encore à faire. Le vrai travail d’engendrement se fait dans l’écriture de la nouvelle offre.

Nous nous fixons la date limite de fin juin pour la mise en ligne, pour prendre date avec Google.

Courant juin, je sens que je ne progresse plus avec mes formations et le coach. Les outils et les approches techniques sont complexes. Je craque, j’ai l’impression de m’écarter de ma trajectoire, de perdre du temps. Je me sens entravée par la technique, alors que je devrai travailler mes offres et mon positionnement, le stress monte, le moral est bas. Je reprends et … reprends  encore mon travail d’offre.

Réaliser ce qu’on a prévu de faire, malgré les obstacles aide à se remettre en énergie

En même temps je me dis qu’il n’est pas possible de m’arrêter là, j’ai déjà fait tellement de choses. Je sais que d’autres ont abandonné en cours de route. Trop dommage d’arrêter à mi-parcours. J’arrête ma formation et je choisis un nouveau coach. J’ai fait un bon choix, tout se simplifie et j’avance dans la construction de mes offres.

Oser changer de coach quand on change d’étape.

Se lancer même si c’est pas parfait

Deux clients me commandent des vidéos amateurs de quelques minutes. Ils savent que ce n’est pas parfait, car je débute, mais ils franchissent le pas. Je les remercie pour leur confiance, leur soutien et leurs feedbacks précieux qui me guident.

Persévérer, tester, recommencer, améliorer au fur et à mesure, accepter de changer de point de vue fréquemment,

Centrée sur des personnes MOTIVÉES et prêtes à investir dans leur changement, je cible 3 nouvelles offres beaucoup plus précises que j’améliorerai en fonction des retours :

  • Quarantenaires Motivé(e)s à réveiller leur vie professionnelle.
  • Entrepreneur(e)s et dirigeant(e)s Motivé(e)s à construire des relations durables dans leur écosystème (associés, partenaires, salariés, prestataires etc…).
  • Cadres débordé(e)s Motivé(e)s à sortir du cycle infernal.

Travailler, … travailler, … travailler jusqu’à ce que ça bouge comme on veut, jusqu’à sentir quand c’est bon pour aujourd’hui même si cela changera demain !

A la mi-octobre, je crée ma nouvelle page Facebook, Marie-Laure la Débloqueuse, et part à la chasse aux « like » indispensables pour l’algorithme Facebook et ma visibilité LinkedIn. Nouveaux types de publications, premières vidéos… Très bon accueil et soutien de mes clients, cela fait du bien.

Tout est encore à faire, à développer bien sûr mais je suis fière du travail accompli avec mes partenaires. Je n’ai pas dévié de ma trajectoire malgré les obstacles, et me voici… ravie de vibrer à nouveau pour un travail que j’aime et que j’aborde différemment, riche de cette nouvelle expérience à transmettre. J’ai eu plaisir à me réinventer.

Je ne suis pas certaine de réussir à écrire régulièrement sur Amvoilure comme je le faisais, et j’aimerais que nous restions en lien. C’est pourquoi je vais basculer la liste des abonnés à cette newsletter sur le blog de la Débloqueuse. Bien sûr vous pourrez toujours vous désabonner.

Pour terminer, j’espère que cette lecture vous aura inspirés. Je vous remercie sincèrement de contribuer à l’enchantement de ma vie professionnelle par votre confiance et votre sincérité lors de nos rencontres.

Suivez  et aimez la page Facebook Marie-Laure La Débloqueuse
Likez et partagez mes articles LinkedIn,
Abonnez-vous à ma chaine You Tube,
N’hésitez pas à me faire
part de vos suggestions et besoins, je vous répondrai.

Publié par Marie-Laure VOISARD en décembre 2017 dans Billets du management, Sujets chauds, Traverser les moments clés

Vous avez aimé... partagez :

Partager sur Tweeter
Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin
Partager sur Scoop it!

Laisser un commentaire