Garder l’espoir, traverser l’Atlantique à la voile

Billets du management : février 2016

jean d'artigues transat 2016En 2011, Jean d’Artigues, professionnel de l’événementiel, animait avec esprit, la soirée des 10 ans d’Amvoilure. Quelques mois plus tard, on lui diagnostiquait la maladie de Charcot (SLA).

Pour montrer à tous qu’il faut lutter et croire possible l’impossible, il se lance dans un défi incroyable : traverser l’Atlantique à la voile comme skipper tétraplégique en octobre 2016. Cet exploit solidaire est une véritable expédition apprenante de 6 semaines sur les ressources infinies de l’être humain, cette traversée est totalement au profit de l’ARSLA, association nationale finançant la recherche et l’aide aux malades de la SLA depuis 30 ans, dont Jean est vice-président depuis 2013. Avec deux.objectifs :  accroître la notoriété de la maladie de Charcot et favoriser la collecte de fonds pour l’ARSLA. Une fois réuni le budget nécessaire pour partir , ce projet servira ensuite de support à l’ARSLA pour une campagne nationale de collecte.

Depuis son fauteuil, il anime le projet et une équipe de 35 personnes, réparties en 3 commissions. Ses mails, courts et précis, sont ceux d’un leader. Ils sont centrés sur le projet et ses besoins immédiats. Il nous rappelle, à chaque fois, l’objectif de la réflexion et attend nos avis et nos propositions sur les documents « rédigés sur la base d’un consensus au niveau du groupe ».

Une vraie leçon de délégation n’est-ce pas ?

Les billets du management suivront, tout au long de 2016, cette aventure étonnante qui nous offre des pistes de réflexions managériales et bien plus que cela…

Publié par Marie-Laure VOISARD en février 2016 dans Billets du management

Vous avez aimé... partagez :

Partager sur Tweeter
Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin
Partager sur Scoop it!

4 commentaires : “Garder l’espoir, traverser l’Atlantique à la voile”

  1. Anne-Marie TOURNEBOEUF

    27 février 2016

    Une belle leçon de courage.

  2. Marie-Laure Voisard

    27 février 2016

    C’est ce courage qui met en mouvement toute une équipe.

  3. Arthur

    5 avril 2016

    Respect

  4. Marie-Laure Voisard

    5 avril 2016

    Oui respect !
    Et une grande chance d’avoir rencontré Jean d’Artigues qui ouvre à l’essentiel.

Laisser un commentaire