Idéalisme ou management ?

Billets du management : octobre 2017

idealisme-managementDepuis septembre, je rencontre plusieurs managers en difficulté, vivant une perte du sens de leurs actions, qui montrent, à des degrés divers, des signes de déception voire de désillusion et d’épuisement.

En les questionnant, je m’aperçois qu’ils ont tous pour point commun une adhésion « idéaliste » à une approche managériale. Celle-ci devient une idéologie qui a réponse à tout, et surtout à leur rêve humaniste, sans tenir compte du contexte et du terrain. C’est ainsi qu’ils se mettent en danger, perdant leur vigilance, tellement aveuglés par leur idéal qu’ils ne voient pas les situations de souffrance pour eux comme pour leurs équipes.

Bon sens, intuitions, sensations ou émotions sont, plus que jamais indispensables pour éviter qu’un bon outil se transforme en solution miracle !

C’est difficile d’abandonner ses rêves quand ils ne peuvent pas s’incarner ! Forcer la réalité pour appliquer un idéal nécessite une énergie folle, qui épuise. En acceptant humblement qu’un idéal ne soit pas toujours applicable, le manager peut retrouver sa marge de manœuvre, sa créativité et sa sérénité.

 

Publié par Marie-Laure VOISARD en octobre 2017 dans Billets du management

Vous avez aimé... partagez :

Partager sur Tweeter
Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin
Partager sur Scoop it!

4 commentaires : “Idéalisme ou management ?”

  1. Fatima Daoudi

    24 octobre 2017

    Merci beaucoup Marie-Laure Voisard pour ce rappel à la réalité. En s’appuyant sur cette phrase cartésienne : « changer ses désirs plutôt que l’ordre du monde » on se dit que ce qu’il y en notre pouvoir, ce sont nos pensées, notre capacité à l’ouverture et aux bonnes combinaisons.

  2. Marie-Laure Voisard

    24 octobre 2017

    Et c’est déjà énorme Fatima de pouvoir agir sur tout ça ! Maintenir notre énergie, notre dynamique de vie en fait partie aussi.

  3. Karine PERRIER

    25 octobre 2017

    Merci Marie Laure pour cet article.

    Vous soulevez un point très pertinent avec l’idéalisme chez les managers.

    Je pense que certains managers sont tellement concentrés par le dépassement des l’objectifs, qu’ils négligent la maturité de leurs équipes, et choisissent de passer en force pour obtenir la performance et les résultats souhaités.

  4. Marie-Laure Voisard

    26 octobre 2017

    OUI Karine et cela fait très mal à tout le monde, à eux comme à leurs équipes. Il me semble que chacun passe par un moment où il pense avoir trouvé la bonne solution. C’est à ce moment là que la vigilance, le bon sens, l’intuition, l’écoute et l’observation sont indispensables pour ne pas la transformer en idéologie.

Laisser un commentaire