La relation d’associés au regard de SolarImpulse

Réussir sa relation d’associés : mars 2017

Enrichir sa relation d’associés, et plus, avec l’aventure de SolarImpulse

relations d'associés et objectif soleil solarimpulseJe viens de terminer le livre « Objectif Soleil, l’aventure de SolarImpulse » co-écrit par Bertrand Picard et André Borschberg. J’ai été d’autant plus passionnée par cette lecture que j’y ai retrouvé toutes les situations humaines inhérentes à la réussite d’une relation d’associés. Il s’agit d’une fantastique aventure humaine et d’une incroyable aventure technologique qui ne peut qu’enrichir la réflexion d’associés, ou de responsables, en les incitant à oser aller au bout de leur vision et à s’investir dans les relations humaines pour réussir.

Ces deux aventuriers ont porté le projet Solarimpulse, l’avion solaire symbole du développement durable, qui a fait un tour du monde sans une goutte de carburant entre 2015 et 2016. Une aventure de plus de 13 ans, mise en œuvre par des équipes pluridisciplinaires, qui nous ont démontré qu’il est possible de faire autrement, malgré les adversités de toutes natures : oser faire voler un avion autour du monde grâce à l’énergie solaire. Incroyable !

J’ai retrouvé dans ce récit tout ce qui nourrit une relation d’associés, les tensions et les solidarités, ainsi que les conditions de réussites de cette relation professionnelle en mouvement dans le temps. Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des bonnes pratiques :

Une envie commune de réaliser la vision de Bertrand Picard

Comme dans beaucoup de projets innovants nous avons un initiateur de projet porteur d’une vision originale et novatrice : Bertrand Picard. Il est psychiatre, aventurier et explorateur, médiatique depuis son tour du monde en ballon, issu d’une lignée d’aventuriers. Il se charge de promouvoir la dynamique de cette aventure du XXIème siècle auprès des institutions, des entreprises, des politiques et des médias pour récolter les fonds nécessaires. Il confie à André Borschberg, ingénieur, « startuper » et pilote, la responsabilité de la construction de l’avion.

Ils se choisissent pour leurs compétences complémentaires et d’abord pour une même envie de vivre une aventure d’explorateur qui sera la mise en œuvre de la vision de Bertrand – qui n’est pas encore un projet ! C’est l’origine de leur ADN commun.

Une étude de faisabilité pour vérifier la compatibilité relationnelle

L’étude de faisabilité leur permet de se découvrir et de se connaitre. Ils vérifient leur intuition de pouvoir fonctionner ensemble en réalisant ce travail commun qui confirme leur compatibilité pour cette aventure hors du commun.

Une capacité à sortir des non-dits et à se positionner

La répartition des rôles est claire, pourtant très rapidement André perçoit le besoin de clarifier certains points : « Je dois parler à Bertrand. Cela resterait bien sur son projet, mais avec les conclusions de l’étude, le temps est venu de redéfinir mon statut. Je lui exprime donc mon envie de prendre la responsabilité de la construction et des missions de vols, et d’être un jour pilote de Solar Impulse. Je ne pense même pas aux vols mythiques au-dessus des océans, juste à l’expérimentation de ce que nous allons développer. Bertrand trouve cela équitable. » (page 30)

Ce premier repositionnement d’une longue série est révélateur des enjeux qui se joue dans une relation d’associés. Bertrand se dépossède de ce qu’il avait imaginé, être le seul pilote de cette aventure. Il ouvre et donne une nouvelle place à André. Même si c’est difficile d’aborder de tels sujets, la capacité à le faire clairement, sans sous-entendu, facilite l’échange et permet d’évoluer en accompagnant le mouvement du projet.

Une volonté de ne pas éviter les disputes mais d’apprendre à les gérer

Les deux hommes ont de fortes personnalités nécessaires pour vivre une aventure complexe sur le plan technique. Leur « être ensemble d’associés » va se construire avec ces tensions, ces conflits assumés et la volonté commune de trouver une solution pour la réussite du projet plus grand que chacune de leur personne.

Les frustrations de l’un et l’autre sont reconnues et comprises même si elles ne peuvent être évitées. Comme l’exposition médiatique de Bertrand qui blesse André car il ne se sent pas reconnu. Et les difficultés d’apprentissage de pilotage de Bertrand face à une équipe qui ne lui fait pas confiance.

Une acquisition mutuelle de nouvelles compétences

Les cycles d’espoir, de déceptions, de joies et de ratages, de réussites qu’ils vivent ensemble renforcent leur lien et les aident à rebondir quoi qu’il arrive. Ils développent chacun de nouvelles compétences sous le regard des équipes comme le pilotage pour Bertrand et la communication devant les médias pour André, tout en respectant leur rôle. Face aux adversités de toutes sortes, ils sont toujours unis pour trouver ses solutions, rester positifs et constructifs afin de garder la dynamique du projet et atteindre leur objectif.

Un investissement fort de chacun dans les relations humaines

La volonté des deux hommes de s’investir dans les relations humaines est nette et affichée. Ce n’est pas perdre du temps que d’échanger entre eux, que de réunir les équipes pour les souder. L’engagement créatif dans les techniques d’innovation est aussi fort que la volonté de comprendre ce qui se joue, se vit au niveau des relations et d’être capable d’en parler. Le fait que chacun devienne, au fur et à mesure du temps, plus attentif à l’humanité de l’autre et de l’équipe, ne préserve pas des incompréhensions ou des maladresses. Cette maturité relationnelle garantit une dynamique humaine, nourrit l’engagement, le courage et la persévérance indispensables à l’innovation.

 

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire car le livre est riche de la parole authentique et sincère de ces deux hommes. Une telle aventure est extraordinaire ! Elle ne peut que donner de l’énergie aux associés ou responsables qui liront ce livre et les inviter à oser se positionner, sortir des non-dits, prendre le temps de s’investir dans les relations humaines et goûter le plaisir d’entreprendre.

 
Davantage qu’une première dans l’histoire de l’aviation, Solar Impulse est une première dans l’histoire de l’énergie. Nous avons volé 40 000 kilomètres sans carburant, maintenant, c’est votre tour de prendre le relais. (…)
On ne peut pas continuer à polluer notre monde avec de vieux systèmes démodés, simplement parce qu’on a peur de changer sa façon de penser. Il y a des solutions rentables, prêtes à être utilisées dans notre vie quotidienne, pour la mobilité, la construction, les infrastructures électriques. Réveillons-nous ! N’écoutons plus ceux qui ne voient que les obstacles. Ayons le courage de prendre les mesures nécessaires pour un monde cleantech !
Le futur est propre, le futur c’est vous, le futur c’est maintenant. Bonne chance !

Discours de Bertrand Picard à l’arrivé à Abou Dhabi, dernière étape du tour du monde de Solar Impulse (page 344)

Objectif Soleil – L’aventure de SolarImpulse de Bertrand Picard et André Borschberg
Editions Stock 2017

Publié par Marie-Laure VOISARD en mars 2017 dans Réussir sa relation d’associés

Vous avez aimé... partagez :

Partager sur Tweeter
Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin
Partager sur Scoop it!

Laisser un commentaire