La tête dit oui, le corps non

Billets du management : avril 2015

la tete dit oui le corps dit non« La tête disait oui mais, au moment de passer à l’acte, le corps a dit non. »*

Accompagner le changement c’est l’art d’aider le corps à dire oui !

Le temps consacré à la préparation d’un changement, sur tous les aspects concrets et les conséquences humaines, permet de clarifier et de préciser la vision, le sens, la nécessité, les intérêts collectifs et individuels, les étapes, le rythme. C’est une période nécessaire pour que le porteur du projet puisse légitimement l’incarner. Cette préparation est une première expérimentation, passage de la théorie à la pratique.

Alors le corps et la voix du responsable, peuvent exprimer simplement les bénéfices et les inconvénients inévitables du changement, sans langue de bois et promesses illusoires.

Parfois le corps refuse d’y aller (blocage, procrastination, émotions contradictoires, messages internes négatifs…), l’écouter aidera à revoir le projet ou une partie. Ce n’est pas perdre du temps, c’est en gagner pour après.

D’autres fois, il est préférable de bousculer le corps, pour le faire expérimenter d’abord. La perception de l’environnement en sera modifiée, de nouvelles idées surgiront.

Et vous, écoutez-vous votre corps ? Comment ?

*Télérama du 11 au 17 avril 2015 : « Grève de tranchées » d’Aude Dassonville page 38

 

Publié par Marie-Laure VOISARD en avril 2015 dans Billets du management

Vous avez aimé... partagez :

Partager sur Tweeter
Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin
Partager sur Scoop it!

Laisser un commentaire