Le manager et le colibri

Billets du management : février 2015

le manager etle colibriDécisions du siège pas toujours en adéquation avec le terrain, alertes et retours non pris en compte par la hiérarchie, objectifs irréalistes, vie personnelle menacée par la vie professionnelle… Un responsable me confiait récemment ses difficultés et son découragement.

A plusieurs de mes questions, il répondait : « Je ne peux pas faire autrement, mes équipes sont surchargées, le siège met la pression, c’est mon rôle… Je me dis que ça ne s’arrêtera jamais… Je n’y arriverai pas ! ».

Tranquillement nous avons clarifié le périmètre de son poste et précisé les moyens qui lui étaient alloués. Cette analyse a révélé son engagement, et celui de ses équipes. Elle a aussi mis en évidence qu’ils s’épuisaient à régler les problèmes d’autres services pour faire avancer leur projet ou acceptaient des missions impossibles au vu du contexte et des moyens.

Ce recul sur le quotidien l’aida à se faire expliquer les demandes clairement, les trier, arbitrer et accompagner ses collaborateurs avec un axe. Il se positionna face à la pression et retrouva sa marge de manœuvre pour « faire sa part ». Un peu comme le Colibri de la légende, versant sa goutte d’eau sur la forêt en feu, qui étonnait tous les animaux en disant : « je fais ma part ».

Certains devant l’incendie restent pétrifiés, d’autre s’épuisent à tenter de l’éteindre à eux seuls.
Et pour vous, c’est quoi « faire sa part » aujourd’hui ?

Publié par Marie-Laure VOISARD en février 2015 dans Billets du management

Vous avez aimé... partagez :

Partager sur Tweeter
Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin
Partager sur Scoop it!

Ces articles peuvent vous intéresser

2 commentaires : “Le manager et le colibri”

  1. Anne-Marie TOURNEBOEUF

    27 février 2015

    Bonjour,
    Je suis effectivement convaincue que chacun peut apporter sa pierre à l’édifice, même si elle parait minime. C’est ainsi que les choses évoluent. Cet article est très juste.
    Bien cordialement,

    Anne-Marie

  2. Amvoilure

    27 février 2015

    Merci Anne-Marie d’avoir « fait ta part » avec ce commentaire !
    Bien cordialement et à bientôt
    Marie-Laure

Laisser un commentaire