Clarifier sa recherche d’associé(s)

Réussir sa relation d’associés : novembre 2012

Clarifier

Après avoir précisé mon projet d’entreprise, mes objectifs, mes compétences pour le réussir et décidé de m’associer, vient l’étape de clarification : qu’est-ce que j’attends d’un ou plusieurs associé(s) ? Ce questionnement m’aidera à me positionner avec mes futurs interlocuteurs et à faire mes choix.

Questions préalables à la recherche d’un associé

  1. Ai-je vraiment besoin d’un associé pour mon projet ? Pourquoi ?
  2. Qu’est-ce que j’attends d’un ou plusieurs associé(s) ?
  3. Ai-je déjà été associé ? Qu’est-ce qui a marché ? Qu’est ce qui n’a pas marché ? Pourquoi ? Qu’est-ce que j’en ai appris ?
  4. Quand je pense à untel en tant qu’associé comment je me sens ? Dynamisé ? Plombé ? Inquiet ? Agité ? Fébrile ? Serein ? Paisible ?
  5. De quoi ai-je peur avec un associé ? Quels sont pour moi les risques de l’association ?
  6. L’associé idéal pour moi serait qui ?

Quel type d’associé(s) pour mon projet d’entreprendre ?

Je cherche :

  1. Des personnes apportant du capital ? Des partenaires dormants ? Des fonds d’investissement ?
  2. Des compétences complémentaires opérationnelles ? Des expertises manquantes ?
  3. Des personnes expérimentées dans un secteur ? Une crédibilité ou légitimité dans un domaine ? Un carnet d’adresses ? Des réseaux ?
  4. Des moyens à partager ? Personnel d’accueil, administratif ? Locaux ? Matériel ?
  5. Un membre de ma famille pour poursuivre l’activité familial ? Un projet d’entreprise en couple ou en famille ?
  6. A  construire et partager un projet commun de création ou reprise d’entreprise ?

Des alertes et des aides dans votre recherche d’associés

Durant le questionnement ci-dessus, des émotions ou des sensations corporelles apportent des informations complémentaires à nos réponses logiques ou spontanées.

Faire confiance à ses intuitions, ses pensées fugitives, ses sensations corporelles, ses émotions : ce sont des informations à vérifier, positives ou négatives, des alertes à prendre en compte plutôt qu’à chasser. Il est préférable de les introduire sous forme de questions.
Associés et …Heureux ! Page 22

Cette étape d’introspection peut être réalisée seul,  ou avec :

  • des personnes qui me connaissent bien et me sont proches,
  • des professionnels (coachs d’entreprise, conseillers MEE, consultant APEC, réseaux de créateurs, pépinières d’entreprises, associations d’anciens élèves…).

Ils vous permettront de mieux vous connaitre et de vous préparer à la relation d’associés. Vous saurez ce qui est négociable ou non, pour vous, afin de vous positionner et de permettre à votre interlocuteur de le faire aussi. Vous fixerez, ainsi, un cadre dès le démarrage.

Rappel : rien n’est définitif dans une relation d’associés, tout est toujours en mouvement. Chacun évolue et, dans le temps, ce qui était vrai au départ pourra s’avérer différent et redemandera à être questionné.

Publié par Marie-Laure VOISARD en novembre 2012 dans Réussir sa relation d’associés

Vous avez aimé... partagez :

Partager sur Tweeter
Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin
Partager sur Scoop it!

Ces articles peuvent vous intéresser

Laisser un commentaire