Préciser son projet avant de vouloir s’associer

Réussir sa relation d’associés : octobre 2012

ProjetPour réussir sa relation d’associés, chacun doit d’abord être au clair sur son projet, son objectif, ses souhaits, les compétences nécessaires… et capable de répondre individuellement aux questions suivantes.

 

10 questions à se poser pour préciser son projet d’entreprendre

  1. Comment m’est venue l’idée ? Quelle est vraiment mon envie ?
  2. Quelle taille de société serait idéale pour moi ?
  3. Quel type de cabinet libéral je souhaite créer ? Quel style de commerce ? Quel type d’activité, de produit, de service ?
  4. En quoi mon projet est différent de ce qui existe déjà ?
  5. Qu’est-ce que j’aime faire ? Qu’est-ce que je n’aime pas faire ?
  6. Comment je vois l’évolution de la structure si tout marchait comme je voulais ?
  7. Quelles sont mes compétences pour réussir ce projet ? Quelles compétences complémentaires dois-je chercher ?
  8. Ma vie personnelle est-elle un obstacle ou un atout pour ce projet ?
  9. Financièrement, comment respecter mes obligations personnelles avant que la société, le cabinet ou le commerce dégage un bénéfice ?
  10. Quelle échéance je me donne pour démarrer mon projet ? Quel est le temps dont je dispose ?

Préciser son projet d’entreprise par écrit permet de prendre du recul

Ecrivons toutes ces réponses, elles complèteront notre business plan. La formulation écrite nous permet de préciser des points que nous pourrons avoir survolés ou omis et, de mettre à jour certaines incohérences. Cette réflexion écrite nous rend plus disponible à l’écoute de l’autre et de notre environnement. C’est comme si par l’écrit, nous mettions un radar en marche qui ira chercher les informations dont il a besoin.

Préciser son projet d’entreprise permet de saisir des opportunités

Après ce premier travail, tous nos sens sont alertés sur nos forces et nos manques. Dans notre environnement, de nombreuses informations de tous types sont disponibles. Le fait d’avoir précisé par écrit son projet professionnel de création ou de reprise, nous permet lors d’une lecture, d’une émission de TV, d’un film, d’une rencontre professionnelle ou privée de capter et sélectionner des informations utiles à notre objectif.

Par exemple, quand on a pour projet de refaire sa cuisine, on regarde, d’un autre œil, toutes les cuisines de nos copains et famille, les catalogues et articles sur Internet pour trouver des idées de déco, des matériaux, des artisans, un budget…

Pour un projet professionnel, c’est la même chose, plus nous sommes précis dans ce que nous voulons, plus nous sommes attentifs à notre environnement et en mesure de saisir des opportunités (de contacts, d’échanges, de réseaux…) qui feront progresser notre réalisation et, peut être, rencontrer un futur associé.

Se faire accompagner pour préciser son projet d’entreprendre

Difficile d’être seul pour toute cette réflexion. Le coaching individuel ou des actions collectives existent pour vous aider.

Sortir de son isolement pour relativiser les difficultés et retrouver du souffle, en rejoignant des réseaux de créateurs institutionnels (Chambre de Commerce et d’Industrie, Maison des Entreprises et de l’Emploi, les pépinières, association d’anciens élèves, APEC,…) ou privés qui mettent à disposition des espaces de travail, des formations (commercial, gestion, juridique…), des groupes d’échanges et de réflexion à partir de témoignages de créateurs.
Associés et … Heureux ! Page 92

Publié par Amvoilure en octobre 2012 dans Réussir sa relation d’associés

Vous avez aimé... partagez :

Partager sur Tweeter
Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin
Partager sur Scoop it!

Ces articles peuvent vous intéresser

Laisser un commentaire