Faire le vide pour faire un autre plein

Billets du management : juin 2013

prendre du recul pour faire un autre pleinPrendre du recul… ?

Quand on est débordé et que l’on doit lancer des nouveaux projets avec des équipes plus légères et des délais raccourcis ?

Quand chacun est inquiet face à une crise économique et un carnet de commande vide… et… qu’il faut remplir le temps ?

Prendre du recul c’est d’abord arriver à quitter ce tohu-bohu intérieur qui nous rappelle tout ce qu’on n’a pas fait, cette pression qui nous fait sur-réagir au moindre évènement, au plus léger reproche, à cette peur de manquer, au besoin de tout contrôler…

Il faut du temps pour accepter cette sensation de vide, de perte de ce qui semblait faire sens. Chacun trouve son mode par soi-même ou en se faisant accompagner :

  • ceux qui sont débordés s’astreignent à : prendre l’air, libérer leur agenda une demie journée, laisser au moins 15 minutes entre deux réunions, changer d’activité pour changer de rythme, partir du bureau au plus tard à 19 heures, ne pas travailler chez soi…
  • ceux qui sont inquiets de leur baisse d’activité profiteront de ce vide pour faire ce qu’ils ne prenaient plus le temps de faire : se détendre, se mettre à jour, archiver, se former, faire des R&D…

Prendre du recul, c’est faire un autre plein : retrouver son rythme, son axe, ses priorités, son bon sens, son échelle de valeurs, son libre arbitre, sa solidité pour se repositionner sereinement. C’est trouver un état d’être qui vous rend votre créativité.

Publié par Amvoilure en juin 2013 dans Billets du management

Vous avez aimé... partagez :

Partager sur Tweeter
Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin
Partager sur Scoop it!

Ces articles peuvent vous intéresser

4 commentaires : “Faire le vide pour faire un autre plein”

  1. Alain Schéhadé

    17 juin 2013

    Bravo pour cette réflexion sur un sujet qui colle effectivement à notre temps.
    Il n’est pas facile de gérer le vide sans culpabiliser alors que nous travaillons sans relâche par moments sans prendre le recul nécessaire.

  2. Amvoilure

    17 juin 2013

    Merci Alain pour ce retour.
    En effet, la culpabilité parasite ce recul…
    Dominique et Marie-Laure

  3. Gausi

    18 juin 2013

    En ces temps compliqués, votre message est très juste.
    A réfléchir !
    Merci pour vos belles idées.

  4. Amvoilure

    18 juin 2013

    Merci Isabelle pour cet encouragement à la réflexion.

    Dominique et Marie-Laure

Laisser un commentaire