Sans langue de bois

Billets du management : décembre 2013

Langue de boisUn Codir (9 membres) d’un site de 450 salariés a consacré une journée à :

– Faire le bilan des apprentissages managériaux de chacun de ses membres,

– Écouter et partager avec le directeur du site sur : la vision qu’il a de son poste, ce qui le mobilise, ses facilités et difficultés.

Cette journée fut une réussite grâce à :

  • La préparation approfondie de chacune des interventions,
  • La prise de risque de tous : être sincère sur soi-même et oser s’exposer devant ses pairs,
  • L’écoute bienveillante et le « parler vrai » dans les échanges.

La langue de bois n’ayant pas eu sa place, chacun put vivre une expérience humaine enrichissante. La confiance et la cohésion furent renforcées dans le respect des différences. De nouvelles actions simples à mettre en œuvre ont pu émerger.

A l’issue de la journée, une énergie renouvelée et de la légèreté flottaient dans l’air.
En s’appuyant sur l’humain, une nouvelle étape venait d’être franchie stimulant l’action de 2014.

Publié par Marie-Laure VOISARD en décembre 2013 dans Billets du management

Vous avez aimé... partagez :

Partager sur Tweeter
Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin
Partager sur Scoop it!

Ces articles peuvent vous intéresser

2 commentaires : “Sans langue de bois”

  1. James Dillon

    15 décembre 2013

    Très intéressant que les membres du CODIR ait accepté de prendre le temps de faire le point de leurs apprentissages pendant 2013. Vous avez réussi à créer la confiance et le parler vrai. De mon coté, récemment j’ai fait réfléchir une dirigeante sur ses réussites, sur la manière de transformer ce qu’elle fait « par instinct », dixit, en pratiques constructives afin de les partager avec son équipe en 2014. James Dillon, http://www.emergingstep.com

  2. Marie-Laure VOISARD

    18 décembre 2013

    Merci James pour ce témoignage

Laisser un commentaire