Sincérité ou transparence ?

Billets du management : novembre 2013

sincerite ou transparence

 

 

L’air du temps est à la transparence mais pas forcément à la sincérité.

Sous prétexte de transparence des responsables mettent parfois leurs collaborateurs dans la confidence pour se soulager de leurs propres problèmes ou noient leurs équipes d’un flot d’informations pas toujours utiles.

Or, un responsable doit d’abord être sincère pour être entendu et crédible.

Un manager sincère :

  • répond aux besoins d’informations demandées sans « noyer le poisson »,
  • adapte sa communication à ses interlocuteurs,
  • ose dire les choses, même celles qui fâchent,
  • clarifie grâce à sa vision stratégique,
  • trie les informations,
  • garde pour lui ce qui est de sa zone de responsabilité,
  • prend le temps de s’imprégner de ce qu’il a à dire.

La sincérité comme la confiance ne se décrète pas. Elle est le fruit d’un chemin personnel qui conduira à l’authenticité et à la force de conviction. Sa puissance vaut bien le voyage.

Publié par Amvoilure en novembre 2013 dans Billets du management

Vous avez aimé... partagez :

Partager sur Tweeter
Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin
Partager sur Scoop it!

Ces articles peuvent vous intéresser

Laisser un commentaire