S’investir dans les relations pro sans être coincé

Billets du management : avril 2017

S’investir dans les relations, c’est du temps perdu !… Cela ne sert à rien !… Les gens ne changent pas !… Écouter les élucubrations des uns et des autres, cela me saoule et en plus je n’avance pas dans mon travail !

Écouter quelqu’un en ayant l’impression de perdre son temps c’est la double peine :   recueillir des infos inutiles et être stressé par le retard pris. Avec en prime le sentiment de s’être fait piéger et de n’avoir pas su gérer.

Stick Figure Series Blue

 

 

 

 

 

 

 
Or, s’investir dans les relations professionnelles ce n’est pas subir mais être présent à la qualité de la relation afin que les informations nécessaires à l’avancée vers l’objectif puissent toujours circuler entre les personnes concernées – collaborateurs, collègues, hiérarchie, associés, clients, réseau …

Dans l’entreprise, tout le monde n’a pas les mêmes besoins en termes d’informations. Parfois ce n’est pas le bon moment pour échanger. S’investir dans la relation professionnelle c’est avoir la volonté sincère de ne pas affaiblir la qualité du lien tout en évitant de se trouver soi-même en situation inconfortable. On peut se positionner simplement avec des arguments bienveillants : « je ne suis pas disponible maintenant » ou « aujourd’hui ce sujet n’est peut-être pas prioritaire ». On peut aussi proposer de se voir plus tard.

Quelles sont vos façons de vous investir dans les relations en préservant votre liberté ?

Publié par Marie-Laure VOISARD en avril 2017 dans Billets du management

Vous avez aimé... partagez :

Partager sur Tweeter
Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin
Partager sur Scoop it!

Laisser un commentaire