4 points pour trouver sa place dans une relation d’associés

Réussir sa relation d’associés : juin 2016

solidaireLe dernier article Avant de s’associer, vérifier la compatibilité entre associés a suscité la question suivante : « Vous parlez de « respect de l’intimité », « éviter le jugement sur les personnes et favoriser les échanges constructifs. » Ce sont des évidences et en même temps on y arrive comment à ça ? Quels sont vos trucs et astuces pour contribuer à des relations professionnelles de qualité ? »

La relation professionnelle entre 2 personnes, ou plus, dépend de la qualité du lien créé. Je vous propose 4 points de vigilance dans la construction de votre relation d’associés.

Clarifier son attente pour se positionner

C’est d’abord une histoire de clarification : je recherche qui, quoi et pourquoi ?
Il n’y a pas qu’une seule réponse, vous le savez bien, il y a une direction, une orientation, une intention qui vous positionne dans les relations business.
Apprendre à connaitre ce qui VOUS mobilise personnellement dans tel ou tel projet, vous aidera à vous positionner clairement vis-à-vis des autres interlocuteurs.

Découvrez des exemples dans l’article Clarifier votre recherche d’associés.

Rechercher la compatibilité d’abord

La recherche de compatibilité de plusieurs personnes avec un projet professionnel centre la réflexion sur les objectifs communs, la vision, les moyens et ressources nécessaires à la réussite de cette aventure. Ainsi, vous gardez des relations professionnelles constructives et réalistes puisque vous évaluez les possibilités de réussites par rapport à un objectif à atteindre et que vous restez factuel ce qui suspend le jugement.

L’évaluation se fait par rapport à un résultat ou un attendu professionnel, contrairement au jugement, qui identifie la globalité d’une personne à ce qu’elle sait faire ou pas.

Par exemple  :
– Ne pas savoir construire une stratégie de prospection commerciale pour tel produit ou telle activité ne signifie pas qu’on n’a pas de réseau. Ce sont deux compétences différentes. Quelle est la compétence recherchée dans ce contexte particulier ?
– Acter ensemble qu’on n’a pas la même vision, ne signifie pas que l’un ou l’autre a tort. Ce constat posé permet de décider s’il est possible de continuer l’aventure ensemble ou si c’est trop pénalisant pour le projet et/ou ceux qui le portent.

Développer des relations constructives

La suspension de jugement favorise la construction d’un diagnostic partagé : l’adéquation des « savoirs », « savoir-faire » et « savoir-être » de chacun nécessaires à la réussite du projet. Les échanges sont centrés sur le projet business, l’objectif commun et ce que les personnes peuvent lui apporter. Le positionnement de chacun vis-à-vis du projet se clarifie. L’émergence d’idées et de solutions est favorisée dans cet environnement relationnel.

Par exemple :
Si Sophie n’a pas les compétences dans le pilotage d’un projet web, regarder ensemble ce qui lui manque. Peut-elle acquérir ces compétences ou est-ce la mettre en difficultés ? En tirer les conséquences ensemble plutôt que de se mettre en défiance vis-à-vis d’elle sans explication.

Respecter l’intimité

La compatibilité des projets personnels (cf le dernier article du blog) intervient, bien évidemment, dans la construction d’une relation professionnelle. S’intéresser aux êtres humains ne signifie pas entrer dans leur intimité. Partager ou avoir des informations personnelles sur telle ou telle personne, peut vous permettre de mieux comprendre ses réactions, mais ce n’est pas toujours indispensable. C’est uniquement à la personne concernée de donner les informations plus personnelles qu’elle souhaite partager. C’est elle seule qui peut définir l’influence d’un contexte personnel sur un contexte professionnel.

Rien ne vous empêche d’avoir des relations plus personnelles, dans un autre cadre. Si une personne vous donne accès à son intimité, c’est son choix personnel. Faire intervenir des informations obtenues dans l’intimité perturbe et développe un désordre relationnel qui desservira le projet commun professionnel.

En conclusion,

Une relation professionnelle d’associés se justifie par le projet d’entreprise ou business qui y est associé. La construction de cette relation se fait, d’abord, autour du projet commun. D’où l’importance de connaitre ce qui VOUS mobilise pour vous positionner clairement. C’est ainsi qu’une confiance pourra se développer sur un socle solide et constructif.

Une amitié professionnelle pourra naitre dans un second temps mais elle n’est pas obligatoire ni indispensable pour favoriser une relation constructive, respectueuse et sans jugement.

Publié par Marie-Laure VOISARD en juin 2016 dans Réussir sa relation d’associés

Vous avez aimé... partagez :

Partager sur Tweeter
Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin
Partager sur Scoop it!

Laisser un commentaire