Un livre : La mort de la mort de Laurent Alexandre

Nos coups de coeur : juin 2014

Comment la technomédecine va bouleverser l’humanité

la mort de lamortUn livre qui bouscule les croyances, invite à débattre et à s’informer.

L’accélération du traitement de la masse des données, le séquençage de l’ADN, la modification du génome, la régénération tissulaire par les cellules souches, la diminution des coûts… Toutes ces promesses,nées de la convergence des NBIC (Nanotechnologies, Biologie, Informatique et sciences Cognitives), ouvrent des possibilités incroyables à l’homme, comme l’immortalité à brève échéance, et posent des questions éthiques, philosophiques, politiques, sociologiques… Quel Homme se dessine ? Quels seront les bouleversements de l’humanité ? Quels impacts sur la société de demain ? Quelles inégalités se profilent ?

Cette révolution, déjà en marche, est peu débattue car le grand public n’est pas informé. Des affrontements entre « bioconservateurs » et « transhumains » ou « bioprogressistes » se profilent…

L’auteur, médecin, énarque, chercheur, nous prends par la main pour nous familiariser à ces nouvelles approches. Il alerte sur cette évolution/révolution d’où, parfois, des excès dans la mise en perspective.

Il est utile de se poser ces questions, d’être conscient des nouveaux enjeux, attentif aux évolutions, d’oser ébranler ses croyances, s’informer, tout cela sans catastrophisme. Ainsi, nous pourrons nous positionner posément dans des débats complexes.

Editions JC Lattes – 2011

Pour prolonger votre réflexion

Soirée des jeunes mécènes au collège des Bernardins avec Laurent Alexandre – Janvier 2014


Jusqu’où peut-on repousser la mort ? Soirée des… par college-des-bernardins

Si vous souhaitez nous faire part de vos coups de cœur, vos contributions sont les bienvenues.

Publié par Marie-Laure VOISARD en juin 2014 dans Nos coups de coeur

Vous avez aimé... partagez :

Partager sur Tweeter
Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin
Partager sur Scoop it!

Ces articles peuvent vous intéresser

Laisser un commentaire