Un livre : Limonov d’Emmanuel Carrère

Nos coups de coeur : janvier 2014

couverture limonovRencontrer des personnages hors normes, cela ne nous arrive pas tous les jours… Profitons de ce roman pour le faire sans risque… Car ce type de personnalité dans une équipe, ca doit être chaud !

Emmanuel Carrère a choisi un personnage hors norme, concentré de notre histoire contemporaine. Son travail d’écrivain, lui permet de ressentir ou d’imaginer ce qui meut Limonov, poète, dissident, extrémiste russe, à travers l’histoire (chute de l’URSS, guerre de Bosnie….), les chocs culturels de pays (USA, France…) ou de milieux (grande bourgeoisie, voyous…). Il prend position sur l’histoire soviétique : Gorbatchev, « un apparatchik débordé » ; Eltsine, « l’homme de la liberté » etc.

Le croisement d’un homme avec l’Histoire est toujours intéressant, surtout, quand cette histoire fut notre actualité de ces dernières décennies. La relire, avec un peu de recul, ne fait pas de mal. Le point de vue change puisque le monde a bougé depuis.

Edition  P.O.L septembre 2011 – Edition Poche  Folio Avril 2013

 

Si vous souhaitez nous faire part de vos coups de cœur, vos contributions sont les bienvenues.

Publié par Marie-Laure VOISARD en janvier 2014 dans Nos coups de coeur

Vous avez aimé... partagez :

Partager sur Tweeter
Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin
Partager sur Scoop it!

Ces articles peuvent vous intéresser

2 commentaires : “Un livre : Limonov d’Emmanuel Carrère”

  1. Dominique

    17 janvier 2014

    Excellent livre en effet, bien que Carrère se soit largement inspiré (pour ne pas dire plus) des excellents ouvrages d’Edouard Limonov.
    Et Limonov est un personnage encore plus incroyable que ce que raconte CArrère, comme je le raconte sur ce site avec beaucoup d’infos inédites sur le véritable Edouard Limonov :
    http://www.tout-sur-limonov.fr/

  2. Marie-Laure VOISARD et Dominique AMBLARD

    20 janvier 2014

    Merci Dominique pour cette info.
    Qu’est-ce qui vous a donné l’envie de faire ce blog très riche ?

Laisser un commentaire